• Année: 4e
  • Prérequis: les principes organisateurs d’une ligne du temps
  • Durée approximative: 30 minutes
  • Niveau de complexité 

 

 

 

 

1.Contextualisation dans le parcours en FHG

Cette situation d’apprentissage a pour but premier de vérifier la compréhension et l’interprétation que les élèves ont de la ligne du temps de manière générale, et en particulier de celle proposée ci-dessous. Il ne s’agit donc pas de faire des élèves des spécialistes de l’histoire du Congo/RDC.

2. Documents

frise congo

Pour le dépassement : 

Document 1

Document 2 :

3. Consignes

1. A quoi sert une ligne du temps ? Énonce 3 hypothèses de réponse.

2. Cite 4 éléments pertinents constitutifs d’une ligne du temps.

3. La République Démocratique du Congo n’a pas toujours porté ce nom.

– Identifie les autres noms qu’a porté ce pays.

– Indique pour chacun la période concernée.

4.Énonce les repères temporels pertinents marquant la transition entre chacune de ces périodes.

5. Cite une période et un événement associé au Congo/RDC qui ont eu lieu pendant la révolution industrielle

6. Sur base de la ligne du temps, nomme 4 acteurs politiques ayant marqué l’histoire du Congo/RDC depuis le début du XXe siècle.

7. Qui est le chef d’Etat actuel de la RDC ? Sur base de la ligne du temps, énonce 2 éléments de répons

8. Durant combien d’année Mobutu a-t-il été à la tête de l’Etat ?

Dépassement :

9. Sur base de la ligne du temps ci-contre, énonce la période durant laquelle la RDC a été une colonie ?

10. A l’aide du lien suivant, identifie 3 éléments qui caractérisent une colonie.

11. A l’aide de la carte suivante, identifie éventuellement d’autres colonies belges

4. Exemple de production(s) attendue(s)

1. A quoi sert une ligne du temps ? Énonce 3 hypothèses de réponse.

    • A visualiser la chronologie des événements; 
    • A identifier les synchronies et les diachronies; 
    • A rendre visible le temps passé qui par définition est abstrait, car non vécu.

2. Cite 4 éléments pertinents constitutifs d’une ligne du temps.

    • Un titre complet et pertinent comprenant le thème, l’époque et le lieu concerné par la représentation du temps; 
    • Une échelle; 
    • Une légende si nécessaire. Celle-ci doit être brève et compréhensible au premier coup d’oeil; 
    • Une distinction entre période(s) et événement(s); 
    • Des repères temporels clairs (date, siècles, …); 
    • Les informations de la ligne du temps sont concises et claires : nominalisation, phrases courtes, fait+ date, …

3. La République Démocratique du Congo n’a pas toujours porté ce nom.

– Identifie les autres noms qu’a porté ce pays 

– Indique pour chacun la période concernée.

Etat indépendant du Congo (1885-1908), le Congo belge (1908-1960), le Congo (indépendant: 1960-1971), le Zaïre (1971-1997), la RDC (1997-…).

4.Énonce les repères temporels pertinents marquant la transition entre chacune de ces périodes.

    • 1885 : la Conférence de Berlin
    • 1906 : annexion du Congo par la Belgique
    • 1960 : indépendance du Congo
    • 1965 : Coup d’Etat de Mobutu
    • 1997 : Coup d’Etat de Laurent-Désiré Kabila

5. Cite une période et un événement associé au Congo/RDC qui ont eu lieu pendant la révolution industrielle

    • La conférence de Berlin de 1885;
    • La période durant laquelle le Congo était l’EIC

6. Sur base de la ligne du temps, nomme 4 acteurs politiques ayant marqué l’histoire du Congo/RDC depuis le début du XXe siècle. Léopold II, roi des belges ; l’Etat belge; Mobutu; Laurent-Désiré Kabila et Joseph Kabila.

7. Qui est le chef d’Etat en 2015 de la RDC ? Sur base de la ligne du temps, énonce 2 éléments de réponse.

    • Joseph Kabila a été Président de la RDC de 2001 à 2019
    • Il est le fils de l’ancien Président, Laurent-Désiré Kabila

8. Durant combien d’année Mobutu a-t-il été à la tête de l’Etat ? 32 ans

Dépassement :

9. Sur base de la ligne du temps ci-contre, énonce la période durant laquelle la RDC a été une colonie ? 1908-1960, c’est à dire durant 52 ans.

10. A l’aide du lien suivant, identifie 3 éléments qui caractérisent une colonie.

    • Résultat d’un processus de colonisation ; 
    • Etablissement humain implanté durablement dans une région ;
    • Initié par une personne ou un Etat envers une région plus ou moins lointaine à laquelle il est initialement étranger. 

11. A l’aide de la carte ci-contre, identifie éventuellement d’autres colonies belges

    • Rwanda et Burundi ; 

5. Apprentissages à structurer dans le cours

  • Ressources:
    • Savoirs : 
      • expliciter les principes organisateurs d’une ligne du temps;
      • énoncer et expliciter les repères temporels pertinents pour situer dans leur contexte des faits ou phénomènes historiques; 
      • Colonie, …
    • repères temporels/spatiaux : Congo/RDC, Rwanda, Burundi, indépendance du Congo (1960), colonisation du Congo, révolution industrielle, guerres mondiales
    • savoir-faire : lire et comprendre une ligne du temps

6. Exemple de grille d’évaluation des apprentissages et des acquis

Eléments évalués
Indicateurs de qualité Pondération
  Savoirs -3 utilités de la ligne du temps sont énoncées et correctes;  0-1-2-3
  -4 éléments constitutifs d’une ligne du temps sont énoncés et corrects;   0-1-2-3-4
Ressources Savoir-faire

-Les 4 autres noms de la RDC sont énoncés et corrects; 

– Les périodes correspondantes à ces dénominations sont correctes; 

-Les repères temporels entre 2 périodes sont corrects; 

-Un fait et une période associés à la RI sont corrects

– 4 acteurs politiques sont nommées 

-La double identification du chef de l’état est correcte

-La durée de la présidence de Mobutu est de 32 ans.

  0-1-2-3-4

  0-1-2-3-4

  0-1-2-3-4-5

  0-1-2

  0-1-2-3-4

  0-1-2

  0-1

7. Piste(s) pour le transfert et/ou la certification des apprentissages

L’enseignant peut reproduire à loisir cet exercice et en vérifier sa maîtrise sur n’importe quelle autre ligne du temps

8. Pour aller plus loin : 

– Il pourrait être intéressant de questionner la pertinence des noms donnés à l’Etat, par exemple :

* EIC vs Congo indépendant

* RDC vs maintien au pouvoir de J. Kabila