1. Contextualisation dans le parcours en Histoire

Face à une crise, certaines personnes proposent des pistes de réponses ou mettent en application des solutions innovantes. Il en a été de même au XIXe siècle face à la question sociale. On les a nommés les socialistes utopistes. Jean-Baptiste-André Godin, fondateur de l’usine éponyme, fut de ceux-ci.

L’objectif de cette situation d’apprentissage n’est pas de faire des élèves des spécialistes de J.B.-A. Godin ou de son familistère, mais bien d’exercer les apprentissages liés à la critique historique sur la base d’une organisation sociale et économique particulière du XIXe siècle.

2. Documents

Remarque : les documents 5 et 6 du corpus présenté ci-dessous sont relativement longs pour une analyse individuelle. L’enseignant pourra soit en proposer des extraits ou en faire une analyse collaborative.

  1. Vue interactive du Familistère réalisée par la BNF sur la base de la vue du Familistère extraite de J.B.-A. Godin, Solutions sociales, 2e édition, Paris : A. Le Chevalier, 1871.
  2. Charité usuraire, dans La Croix, 18 janvier 1888, p.1, consulté le 11 mai 2021. 
  3. Fernand XAU, Le familistère de Guise, dans Gil Blas, 18 janvier 1888, pp.2-3, consulté le 11 mai 2021.
  4. Anciennes usines Godin, dans Inventaire du patrimoine architectural, Région de Bruxelles-Capitale, consulté en ligne le 19 mai 2020.
  5. Edmond Noël, Une visite au familistère de Guise, dans Bulletin du syndicat des employés du commerce et de l’industrie, n°65, Paris, septembre 1899, pp.1-4, dans gallica.bnf.fr, consulté le 19 mai 2020.
  6. Dos Santos, Jessica. Le Familistère de Guise : un paternalisme de gauche ?, Revue internationale de l’économie sociale, numéro 332, avril 2014, p. 62–72, consulté le 9 mai 2021.

Notices : 

  • BNF ou Bibliothèque Nationale de France : la BnF rassemble le patrimoine documentaire national français, le conserve et le fait connaître. Elle a pour mission de collecter, conserver, enrichir et communiquer ce patrimoine. La bibliothèque le communique et le transmet via notamment ses sites internet dont des sites pédagogiques et/ou thématiques comme classe.bnf.fr ou passerelles.bnf.fr qui proposent en plus de ses œuvres des analyses contextualisées de celles-ci. 
  • Jean-Baptiste André Godin (1817-1888) : ouvrier devenu industriel français, il est le fondateur des usines Godin produisant (encore aujourd’hui) des poêles et casseroles en fonte. Issu d’une famille modeste, il quitte l’école vers 12 ans. Après avoir découvert les théories de Charles Fourier, il transfère sa petite fonderie en 1846 à Guise, et la développe. Conscient de la question sociale, il est sensible à la redistribution des richesses industrielles par l’amélioration des conditions de vie des ouvriers. Dans ce sens, il créa le Familistère ou palais social en 1859.
  • La Croix : quotidien français de droite catholique fondé en 1883 (mensuel de 1880 à 1883) par une congrégation religieuse catholique. Les questions religieuses et sociales sont au cœur de son travail, mais est aussi connu aujourd’hui pour la qualité de sa couverture politique.
  • Le moine : pseudonyme d’un journaliste non identifié
  • Fernand Xau (1852-1899): journaliste français fondateur du quotidien Le Journal. Il est spécialisé dans l’interview, il se rendra célèbre avec celle d’Emile Zola en 1880.
  • Jessica dos Santos : agrégée d’histoire, doctorante en histoire contemporaine de l’Université Charles-de-Gaulle-Lille 3. Elle est l’auteur d’une thèse intitulée « L’utopie en héritage. La Société du familistère de Guise, de la mort de Jean-Baptiste Godin à la dissolution de l’association (1868-1968)”, soutenue en septembre 2013.
  • Erudit.org : Depuis 1998, ce consortium inter-universitaire canadien et sans but lucratif, par sa plateforme, offre l’accès à plus de 150 revues de sciences humaines et sociales.
  • Gil Blas : quotidien français fondé en 1879 et disparu peu avant la Seconde Guerre mondiale. « sa ligne éditoriale grivoise, littéraire et ouvertement mondaine charmait ses lecteurs, souvent citadins » .
  • Bulletin du syndicat des employés du commerce et de l’industrie : créé en 1887 par Jean-Baptiste Giraudias, ce syndicat chrétien est devenu aujourd’hui la CFDT. Ce syndicat se développera fortement entre 1890 et 1914 passant de 250 à 10 000 adhérents. La publication de ce Bulletin du syndicat des employés du commerce et de l’industrie débutera en 1890.

3. Consignes

Tu cherches à rassembler des documents pertinents et fiables afin de savoir si le familistère de Guise est un modèle d’égalité sociale. Pour cela, parmi les documents ci-dessus :

  1. Justifie de manière complète, pour chacun des documents, la pertinence ou non du document;
  2. Pour l’ensemble des documents pertinents, énonce au moins deux raisons de faire confiance et deux raison de se méfier :

4. Exemple de production(s) attendue(s)

Tu cherches à rassembler des documents pertinents et fiables afin de savoir si le familistère de Guise est un modèle d’égalité sociale. Pour cela, parmi les documents ci-dessus :

  1. Justifie de manière complète, pour chacun des documents, la pertinence ou non du document;
    1. Le document 1 est pertinent, car il présente le site du familistère de Guise. Cette présentation énonce quelques éléments permettant d’aborder l’égalité sociale à travers les bâtiments du familistère. 
    2. Cet article est pertinent. En effet, il date de l’époque et concerne le familistère de Guise. La lecture de l’article permet de relever des éléments permettant d’alimenter la réflexion autour du familistère comme modèle d’égalité sociale. 
    3. L’article est pertinent pour les mêmes raisons que celles du document 2
    4. Document 4 : Ce document n’est pas pertinent. En effet, il décrit le bâtiment du familistère de Laeken et non de Guise. Même s’il s’agit également d’un familistère créé par Godin, il ne s’agit pas d’une œuvre aussi aboutie que celle de Guise.
    5. Document 5 : Ce document est pertinent, car il concerne une visite au familistère de Guise au 19e siècle. Ce témoignage relève notamment des apports de Godin aux conditions de vie et de travail des ouvriers.
    6. Document 6 : L’analyse de Jessica Dos Santos concerne le familistère de Guise et ce que Godin met en place comme organisation sociale. 
  2. Pour l’ensemble des documents pertinents, énonce au moins deux raisons de faire confiance et deux raison de se méfier :
    1. Documents J’ai confiance car … Je me méfie car …
      1 Le document a été réalisé par la BnF dont l’objet est la conservation, valorisation et communication de son patrimoine.  
      2  

      Le journaliste écrit sous un pseudonyme qui, même a postériori, n’a pu être identifié.

      Il s’agit d’un périodique catholique alors que l’oeuvre de J.B.A. Godin était visiblement athée ou laïque (absence d’église ou de chapelle au familistère). Discours clérical et lexique dénigrant vis-à-vis de Godin et du familistère : “les oeuvres ont eu un triste retentissement”, “millionnaire matérialiste”, “cher à tous les sans Dieux”, “exploitant les hommes”, “prison morale … affranchis de tout culte”, …

      3

      Le journaliste appuie son article sur des faits (dates, chiffres, …) et sur des extraits d’écrits du familistère.

       

      Bien que certains passages de l’article soient nuancés, l’auteur utilise un vocabulaire orienté en faveur de l’œuvre de Godin  (“nom vénéré de tous”, “a rendu d’immenses services”, “philanthrope”, “fameux familistères”, “homme simple”, …)

      5

      • Il s’agit d’un témoignage d’une personne qui a pu visiter le familistère de Guise au XIXe siècle.
      • Certaines parties du témoignage sont nuancées : “des améliorations peuvent être apportées, mais les ouvriers ont l’air de sentir chez eux”.
      • Ce témoignage est publié dans un bulletin du syndicat de l’industrie qui par définition défend le bien-être des ouvriers.
      • On retrouve dans son contenu un lexique orienté, flatteur concernant le familistère (“belle œuvre”, “justice sociale”, “honneur à ses ouvriers”, …
      • Il s’agit d’un syndicat chrétien, ce qui se ressent dans certaines questions posées : “à quel degré d’idéal s’élève l’âme des ouvriers? rien, dans l’œuvre de Godin, ne me semblait répondre à cette question”
      6
      • Jessica Dos Santos est une spécialiste du sujet. En effet, elle est docteur en histoire contemporaine et le familistère de Guise est au cœur de sa thèse de doctorat. 
      • Son article est muni d’une bibliographie variée de documents d’époques, mais aussi actuel. De documents de J-B Godin, mais aussi d’autres contemporains. 
       

5. Apprentissages à structurer dans le cours

  • Ressources :
    • repères temporels/spatiaux (rappel) : Question sociale, Révolution industrielle, XIXe siècle
    • savoirs : paternalisme, question sociale, condition de vie des ouvriers au XIXe siècle, syndicat, …
    • savoir-faire : justifier la (non-)pertinence d’un document, rédiger des raisons de faire confiance ou de se méfier, sélectionner des informations

6. Exemple de grille d’évaluation des apprentissages et des acquis

La pondération est fonction du niveau de l’apprentissage.

Éléments évalués
Critères de qualité Pondération
Critiquer un corpus documentaire La pertinence de chaque document est exacte et correctement justifiée 0-1-2 (x6)

-2 raisons de faire confiance sont énoncées, exactes et justifiées ;

-2 raisons de se méfier sont énoncées, exactes et justifiées. 

0-2-4 (x2)

0-2-4 (x2)

7. Piste(s) pour le transfert et/ou l’évaluation des apprentissages

La critique de fiabilité peut-être réalisée sur toute autre sujet. 

-La fiche 105 du manuel Construire l’Histoire, Tome III : l’Europe dans le monde : expansion et révolutions (de la fin du XVIIIe siècle à 1918, Erasme, Namur, 2005.

 

8. Pour aller plus loin …