Les éléments à prendre en compte sont:

  • les types de représentations cartographiques : carte thématique, carte schématique, croquis cartographique, plan;
  • les types de figurés : des points, des lignes, des surfaces;
  • la hiérarchie des figurés: la taille, la couleur, l’intensité;
  • les éléments constitutifs d’une représentation cartographique : titre, échelle, orientation, légende, sources.

Les figurés ponctuels

  • Des faits ou phénomènes ponctuels (maison, église, localisation d’une zone d’extraction …) sont représentés par des figurés ponctuels.
  • La forme du figuré pourra varier si des faits ou phénomènes de natures différentes sont cartographier.
  • La taille du figuré variera si vous vous souhaitez faire apparaitre pour un même fait ou phénomène une hiérarchie (un maison plus grosse ou plus petite …).
  • Un figuré ponctuel est aussi utilisé pour représenter des valeurs absolues (nombre d’habitants, production de pétrole, PIB…). Comme pour tous les figurés ponctuel, la taille de ce dernier sera fonction de la valeur absolue.

Les figurés linéaires

Ils sont utilisés pour représenter des éléments linéaires tels que des routes, des frontières,… mais aussi des flux. Dans ce cas, la taille de la ligne (ou flèche) sera proportionnelle à l’intensité du flux. Certaines règles distinguent les figurés linéaires des figurés de flèches.

Les figurés de surface (plages)

Ces figurés sont utilisés pour représenter un fait ou un phénomène dont la valeur dépend d’une surface donnée (par commune, par Région, par km²…). Dans ce cas, il n’est pas question de la taille puisque le contour surfacé doit dépendre de la répartition de la variable ou d’un découpage statistique.

Les grisés, hachures ou couleurs sont utilisés pour quantifier la variable. Dans ce cas, il faut nécessairement que la gradation, la densité ou le code soit représentative de la hiérarchisation.

  • Gris clair pour une valeur faible ⇒ gris foncé pour une valeur plus forte
  • Hachures large pour une valeur faible ⇒ hachures serrées pour une valeur élevée
  • Couleur claire pour une valeur faible ⇒ couleur foncée pour une valeur élevée

En résumé

La carte respecte les règles relatives aux éléments constitutifs d’une représentation cartographique.

Le titre

Il faut nominaliser l’information, le titre doit être représentatif de ce qui est cartographié.

L’échelle

L’échelle d’une carte est l’inverse du rapport d’une distance et de sa représentation.

L’échelle cartographique se présente sous deux formes :

  • L’échelle graphique : “ligne droite ou abaque matérialisant sur la carte, l’échelle numérique”;
  • L’échelle numérique est le rapport d’une distance mesurée sur la carte et sa valeur réelle sur le terrain. Une échelle de 1/100 000 signifie que 1 cm sur  la carte représente 100 000 cm, soit 1000 mètres (ou 1 kilomètre) sur le terrain. En d’autres termes, un objet sur la carte sera 100 000 fois plus grand dans la réalité.

Particularités: une carte à grande échelle représente une petite surface mais avec beaucoup de détails tandis qu’une carte à petite échelle couvre une grande surface en sacrifiant au détail de la représentation.

L’orientation.

Par défaut, une carte qui ne comporte pas d’indication relative à l’orientation est supposée orientée vers le Nord (Le Nord et dirigé vers le haut de la carte).