L’analyse géographique d’un objet ou d’un phénomène implique souvent de faire des liens avec des données phsyques telles que la tempéraure moyenne ou à un moent donné, les précipiations ou l’eau disponible, l’atitude …

L’exemple traité illustre comment préparer une carte de travail pour permettre aux élèves de réaliser sur une même carte des relevées de variables physiques telles que l’altitude, la température moyenne annuelle ou pour uin mois donné, les précipitations totales, par mois et la disponibilité de l’eau.

Le support est une carte ArcGIS. Sa construction est accessible avec un compte public.

Principe de fonctionnement

Le principe consiste à ajouter autant de couches que de variables souhaitées en vérifiant que ces couches possèdent des informations géographiques (elles renvoient des valeurs pour un point, une ligne ou une surface quand l’utilisateur clique sur la carte).

Exemples de couches à ajouter sur la carte

Dans tous les cas, il faut se rendre sur con compte ArcGIS puis ajouter une couche depuis ArcGIS Online

Dans tous les cas, il faut se rendre sur con compte ArcGIS puis ajouter une couche

Les ajouts se font depuis ArcGIS Online.

Il faut ajouter les couches suivantes en encodant le nom dans la zone de recherche (pour la retrouver rapidement) :

  • Couche du relief pour obtenir les altitudes suivant une échelle déterminée – Nom : “World Land Elevation Zones”
  • Couche du relief pour obtenir l’altitude précise de chaque point – Nom : “Global Terrain DEM (Esri)”
  • Couche des températures en juillet – Nom : “Mean July Land Temperature”
  • Couche des températures en janvier- Nom : “Mean January Land Temperature”
  • Couche des températures annuelles moyennes – Nom : “30yrAvgTerrestrialSurfaceTemp ou Average Global Air Temperature”
  • Couche des précipitations – Nom : “Total annual precipitation shown with elevation hillshade”
  • Couche de la disponibilité de l’eau – Nom : “Average annual available water show with elevation hillshade”
  • Ajouter la couche « Imagerie » par-dessus tout – Nom : “World Imagery”

Certaines couches peuvent être ajoutées directement depuis une adresse Web. C’est par exemple le cas de la couche des bioclimats : l’adresse web ci-dessous doit être collée dans la fenêtre qui s’ouvre en suivant l’illustration à gauche.

https://services.arcgis.com/8df8p0NlLFEShl0r/arcgis/rest/services/Land_Cover/FeatureServer

Un exemple réalisé

La carte https://arcg.is/rnymm permet de tester une carte avec l’ensemble des couches proposées ci-dessus.

Il suffit de zoomer à l’endroit d’une observation, de cliquer sur l’endroit et de faire défiler les fenêtres.