• Année: 6e

1. Contextualisation dans le parcours d’apprentissage en géographie

L’analyse d’un aménagement du territoire peut se faire, du point de vue géographique, en deux volets.

  • Un premier volet qui consiste à observer dans quelle mesure l’environnement (ce qui est dans les environs, que ce soit des éléments naturels ou humains) facilite ou complique la réalisation de cet aménagement. Il est question ici des ATOUTS et des CONTRAINTES de l’environnement vis-à-vis de l’aménagement. L’analyse avec cette clé de lecture permet d’apprécier le caractère plus ou moins raisonnable de l’aménagement. Les supports cartographiques et autres représentations de l’espace sont des supports à privilégier.
  • Un deuxième volet qui consiste à envisager les effets présumés positifs ou négatifs de cet aménagement sur l’environnement (ce qui est dans les environs, que ce soit des éléments naturels ou humains). Il est question ici des POTENTIALITÉS et des VULNÉRABILITÉS d’un aménagement vis-à-vis de l’environnement. L’analyse avec cette clé de lecture (prospection) permet d’apprécier le caractère plus ou moins souhaitable de l’aménagement. Les supports sont de nature variée (carte, avis d’experts ou de riverains …).

La situation d’apprentissage donne un exemple pour aborder le premier volet.

2. Documents

Projet Google Earth réalisé par Déborah Musette, professeur de géographie à Nivelles.

3. Consignes

Sur la base des observations proposées, parcourez le territoire du ring de Bruxelles et de ses alentours et complétez un tableau en indiquant les éléments suivants :
1. n° de l’observation
2. Décrire en quelques mots l’occupation du sol à l’échelle de la vue (les éléments qui dominent et/ou qui structurent l’espace à une altitude donnée)
3. Décrire en quelques mots la nature d’une contrainte de l’environnement (ce qui est dans les environs, que ce soit des éléments naturels ou humains) par rapport à un élargissement du ring à cet endroit

4. Exemple de production(s) attendue(s)

N° de l’observation Occupation du sol Nature de la contrainte
1 Echangeur autoroutier à 4 bras avec tunnels et ponts entouré au nord, à l’est et au sud par des structures de type “parc industriel” (bâtiments de type hangars) et à l’ouest par de l’habitat et quelques parcelles agricoles Un élargissement implique de reconsidérer tous les ouvrages d’art à cet endroit: 2 ponts routiers et un pont autoroutier et deux tunnels.
OU Au sud de l’échangeur, l’élargissement va impacter une barrière d’arbres qui limite les nuisances sonores et un tunnel au niveau des sorties et des échangeurs.
2    
     
     

5. Apprentissages à structurer dans le cours

  • Savoirs (consolidation):
    • Des exemples qui illustrent le concept d’aménagement du territoire à travers des cas de contraintes spatiales
    • Des exemples qui illustrent la notion d’affectation du sol à travers son occupation (logement, transport, industrie, commerces …)
    • Des termes spécifiques à certaines affectations du sol
  • Savoir-faire: Manipuler Google Earth Online
  • Capacité à réaliser des tâches:  En lien avec l’UAA2 – établir l’existence de liens entre des composantes du territoire” “
    “Identifier des liens entre des composantes du territoire et la répartition spatiale des objets étudiés pour mettre en évidence des facteurs de localisation”. L’activité propose d’y arriver en deux temps:
    • Pour mettre en évidence les composantes du territoire –> “Décrire en quelques mots l’occupation du sol (les éléments qui dominent et/ou qui structurent l’espace à une altitude donnée)”
    • Pour traiter les questions des facteurs de localisation  –> Organiser dans un tableau des contraintes de l’environnement (ce qui est aux environs, que ce soit des éléments naturels ou humains) vis-à-vis d’un aménagement. Cette démarche prend le contrepied de ce qu’est un facteur de localisation (facteurs attractifs). L’analyse des contraintes revient à identifier des facteurs “répulsifs” 

6. Exemple de grille d’évaluation des apprentissages et des acquis.

Exemple de grille d’évaluation
Apprentissage/Certification Critères de qualité Pondération
Tâche “Identifier des liens entre des composantes du territoire et la répartition spatiale des objets étudiés pour mettre en évidence des facteurs de localisation” Pour mettre en évidence les composantes du territoire “Décrire en quelques mots l’occupation du sol (les éléments qui dominent et/ou qui structurent l’espace à une altitude donnée)” Pour chaque observation, les fonctions sont correctement identifiées et nommées 0/2
Pour chaque observation, le vocabulaire est adapté (notamment par rapport aux fonctions et à l’orientation) 0/1
Pour traiter les questions des facteurs de localisation “Décrire en quelques mots la nature de la ou des contraintes de l’environnement vis-à-vis de l’aménagement” Pour chaque observation, une contrainte est correctement identifiée et nommée 0/1
Pour chaque observation, le vocabulaire est adapté (notamment par rapport aux fonctions et à l’orientation) 0/1

7. Pistes pour la certification des acquis

L’observation en termes de contraintes est transférable sur n’importe quel aménagement. L’utilisation de Google Earth est intuitive et couvre l’ensemble de la terre.